0

foot-photo
p5-photo-anta
p4-photo-ouaga
p3-photodakar
p1-photo-fond
foot-cta-fond copy

TÉLÉCHARGER LA

PUBLICATION EN PDF

rectangle-16 copy

POUR ALLER PLUS LOIN

>

p5-tr-photo copy

Un cadre de vie décent, des emplois créés…C’est le quartier même qui a changé.

Thérèse RAVAOHARIMANANA

Thérèse RAVAOHARIMANANA lavandière depuis 15 ans

p5-bloc-rect-data-1-odv copy

D’ici 2022 :

p5-bulle22-odv copy

D’ores et déjà :

p5-bloc-rect-data2-odv copy
p5-bulle14-odv copy

Des impacts sur le terrain

p5-agn-photo copy

Il ne peut y avoir de villes durables sans logements décents.

Audrey GUIRAL-NAEPELS

Responsable adjointe de la division Développement Urbain, Aménagement, Logement de l’AFD

Audrey GUIRAL-NAEPELS

En adoptant l’Agenda 2030, la communauté internationale s’est fixée comme objectif de parvenir d’ici 10 ans à assurer l’accès de tous à un logement et des services de base adéquats et sûrs, à un coût abordable, et de réintégrer dans la ville les quartiers précaires et informels. Face à des besoins immenses en Afrique, comment y parvenir ?

p5-agn-cta-fond copy

EN SAVOIR PLUS

Améliorer le quotidien

des habitants des quartiers précaires :

le programme Lalankely

À Antananarivo,

le défi de la ville pour tous

Située sur les hauts plateaux malgaches, Antananarivo s’est construite sur et autour d’une série de collines. Cette configuration particulière de la ville est un défi pour l’urbanisation, tout comme la rapidité à laquelle cette dernière se produit. En 2020, 70 % des nouveaux logements étaient ainsi construits de façon spontanée, dans des quartiers précaires, souvent exposés aux inondations. Depuis maintenant 10 ans, l’AFD soutient l’État malgache et investit pour désenclaver et assainir 328 quartiers défavorisés.

p4-cta-papl-fond copy

POUR ALLER PLUS LOIN

>

rectangle-13-copie-10 copy
p4-pep-photo copy

Vers une fabriquecollective de la ville.

p4-cta-clic-fond copy

EN SAVOIR PLUS

Avec une subvention de 650 000 €, un appel à micro-projets à destination des associations locales a été organisé et des aménagements ont pu être réalisés sur des espaces publics et sportifs, en coconception avec les habitants et usagers. L’objectif ? Favoriser l’appropriation de plusieurs sites d’accueil d’équipements sportifs et culturels et d’espaces publics du PDDO2 et d’en préfigurer les futurs usages. Mis en œuvre par le Gret et Humanité et Inclusion, financé par l’Agence française de développement, le dispositif de « pépinière urbaine » est testé à Ouagadougou depuis 2019.

p4-pep-nom-fond copy

Les pépinières urbaines

p4-fa-photo copy

Proposer une offre financière flexible etadaptée au contexte dela décentralisation.

p4-fa-nom-fond copy

Frédéric AUDRAS

Selon la Banque africaine de développement, il faudrait à l’Afrique 130 à 170 milliards de dollars d’investissements annuels pourrattraper le retard d’équipement et répondre aux nouvelles attentes. Mais comment mobiliser ces financements ?

p4-fa-fond-cta-clic copy

EN SAVOIR PLUS

p4-fa-fond-fct-clic1 copy

Responsable de la division Développement Urbain, Aménagement, Logement de l’AFD

p4-fa-fond-nom-clic copy

Frédéric AUDRAS

p4-picto-bus-3-odv
picto-assainissement
p4-3-odv
p4-600-odv
p4-13-odv

phase 1 :

Pallier aux urgences !

p4-bulle40-odv
p4-bulle12-odv
p4-picto-maison-28
p4-28-odv
p4-24km-odv
p4-picto-voirie-24
p4-picto-voirie-13
p4-bulle80-odv

phase 2 :

Faire émerger

des centres-villes secondaires

Le projet de développement durable de Ouagadougou

p4-ab-photo copy

Entre la municipalité de Ouagadougou et l’AFD : 20 ans de partenariaten faveur d’une ville durable.

p4-ab-fond-nom copy

Armand BEOUINDE

Premier élément marquant : l’octroi en 2006 d’un prêt à la Ville de Ouagadougou pour la réhabilitation du marché central de Rood Woko. Il s’agissait pour l’Agence française de développement du premier prêt accordé directement à une collectivité locale ouest africaine.

p4-ab-cta-fond copy

EN SAVOIR PLUS

p4-ab-fondfctclic copy

Maire de Ouagadougou

p4-ab-fondnomclic copy

Armand BEOUINDE

p4-fondtitre1 copy
p4-fondtitre3 copy

À Ouagadougou,

La municipalité rapproche

la ville de ses habitants.

En 2000, Ouagadougou était connu pour être le « gros village » du Sahel, au centre du Burkina Faso. Près de 20 ans plus tard, la population ouagalaise a été multipliée par quatre et la ville est devenue une métropole de 3,5 millions d’habitants. Cette évolution si rapide n’est évidemment pas sans conséquences. Le défi aujourd’hui ? Désengorger le centre et rééquilibrer un territoire qui doit faire face à une croissance démographique inédite.

p3-tr-photo copy

p1-rr-cta-fond copy (1)

EN SAVOIR PLUS

Le transport artisanal 2.0 : une opportunité face aux défis de la mobilité dans les villes africaines ?

Entre 25 et 45 % des citadins africains se rendent au travail à pied, faute notamment de moyens de transport collectif attractifs. Face à un développement économique rapide et à une augmentation de tous les flux urbains, la question de la mobilité est cruciale pour les villes africaines. L’enjeu est d’assurer que ces services, financés et opérés par le privé, puissent mieux répondre aux exigences de qualité et d’accessibilité légitimes des citadins africains.

p3-dn-photo copy

Le 1er partenariatpublic-privé d’Afriquede l’Ouest.

Dominique NDONG

p3-dn-cta-fond copy

EN SAVOIR PLUS

Dominique NDONG Ingénieur en génie civil

Pour relever le défi de la mobilité à Dakar, il a fallu mobiliser tous les acteurs concernés et agir ensemble. Récit du 1er partenariat public-privé d’Afrique de l’Ouest.

p3-cta-papl-fond copy

POUR ALLER PLUS LOIN

>

p3-39-ensemble copy
p3-200000-ensemble copy

Une presqu’île désengorgée

Des impacts tangibles :

Des conditions de vies améliorées

p3-bulle149
rectangle-8 copy
rectangle-8-copie-3 copy

À Dakar,

plus qu’un projet d’infrastructure routière, un proramme intégré de développement urbain.

Située à l’extrême ouest du continent africain, sur la presqu’île du Cap Vert, la région de Dakar se développe très rapidement, et ce, malgré une situation géographique singulière et particulièrement exiguë. Cette péninsule de 550 km² regroupe près de 25 % de la population du Sénégal et concentre 80 % de l’activité économique. Face au risque de saturation et d’engorgement, la mobilité a été et reste un enjeu majeur pour le développement de la capitale sénégalaise… et du pays tout entier.

p2-carte
p2-fond-bas
p2-picto-mains
p2-picto-maison
p2-picto-bus
p2-picto-robinet
p2-blocchiffres-odv

Des engagements, des résultats

p2-kdf-photo copy

La ville de demain sera africaine.

p2-kdf-fondnom copy

Karine DE FREMONT

En 2019, l’AFD a revu sa stratégie dédiée aux Villes durables. Son regard et ses interventions évoluent, pour conjuguer lien social et résilience, suivant la voie dessinée par les villes africaines.

p2-kdf-cta-fond copy

POUR ALLER PLUS LOIN

p2-kdf-fondclic3 copy
p2-kdf-fondclic2 copy

Directrice du département Transition urbaine et mobilité

p2-kdf-fondclic1 copy

Karine DE FREMONT

p2-datadoughnut-copie
p2-datadoughnut
p2-data-958-188
p2-datarectangle
p2-bulle34

Le Groupe AFD finance et accompagne 34 nouveaux projets de développement urbain en Afrique. Il investit pour des villes plus justes et plus durables grâce à une large palette d’instruments financiers et techniques.

1,15 milliard d’euros

engagés en faveur de la Ville durable en Afrique en 2019

p1-rr-fondblanc copy
p1-rr-photo copy

p1-rr-fondtextenom copy

Les transitions urbaines en Afrique sontau cœur des Objectifs de développement durable.

Rémy RIOUX

Un changement de trajectoire s’impose pour relever les défis posés par une explosion urbaine inédite. Il faut innover techniquement, mais aussi socialement, pour agir mieux et plus efficacement.

p1-rr-cta-fond copy

EN SAVOIR PLUS

p1-rr-fonctionfondclic1 copy
p1-rr-fonctionfondclic2 copy

Directeur général du Groupe

Agence française de développement

p1-rr-nomfondclic copy

Rémy RIOUX

p1-sm-rectanglefond copy
p1-sitholembanga copy

Les gouvernements locaux africains peuvent apporterdes réponsesoriginales.

Sithole MBANGA

Un récit africain est nécessaire. Un récit qui place les citoyens au centre et qui confère aux autorités locales le pouvoir et la responsabilité de mettre en œuvre les réponses adaptées aux défis singuliers locaux.

p1-sm-rectangleblanc copy
p1-sm-rectangle-fonction-1 copy
p1-sm-rectangle-fonction-2 copy
p1-sm-rectangle-nom copy

Sithole MBANGA

Directeur général du Réseau

des villes sud-africaines

p1-sm-fond-cta copy

EN SAVOIR PLUS

#MondeEnCommun

p1-rectangle-telpdf copy

TÉLÉCHARGER LA

PUBLICATION EN PDF

Les villes africaines accueilleront bientôt la majorité de la population du Continent. Le nombre de citadins, qui s’élève aujourd’hui à près de 500 millions, va ainsi doubler au cours des vingt prochaines années. D’ici 2025, plus de 100 villes africaines accueilleront un million d’habitants alors qu’elles n’étaient encore qu’une cinquantaine en 2010 à frôler ce seuil. Pour autant, le processus d’urbanisation en Afrique ne se résume pas à un phénomène de mégalopolisation. Les villes intermédiaires et petites villes de moins de 1 million d’habitants concentrent 60% de la croissance urbaine. Les prochaines décennies seront donc absolument cruciales pour planifier et construire un avenir urbain durable.

p1-ellipsetitre

L’expérience des villes africaines

p1-logo-afd
p1-fondtitre1 copy

Conjuger

lien social et résilience

,

,